Santé au féminin
Partager :

L’anxiété pendant la ménopause

L'anxiété pendant la ménopause

De nombreuses femmes en âge de péri-ménopause, qui sont habituellement sereines, connaissent parfois des épisodes d’anxiété sans raison précise. L’anxiété et parfois même les crises de panique peuvent être des effets secondaires de la ménopause en raison des bouleversements hormonaux qui se manifestent avant la ménopause. Quels sont les remèdes naturels qui peuvent vous aider à surmonter les sentiments d’appréhension et de trépidation, pour vous aider à traverser cette étape de votre vie ?

 

Pourquoi la ménopause provoque-t-elle de l’anxiété ?

 

On parle d’anxiété lorsque l’on est continuellement inquiet ou tendu face à des événements normaux de la vie quotidienne. Deux fois plus de femmes que d’hommes sont sujettes à l’augmentation des épisodes d’anxiété et qu’il s’agisse d’un symptôme courant symptôme de la ménopause. L’anxiété peut également perturber le sommeil, entraîner une multitude d’autres problèmes liés à la ménopause, tels que trous de mémoire et maux de tête. Ces sentiments d’incertitude et d’anxiété mènent à des stratégies d’évitement : les femmes évitent alors certaines sorties ou évènements de vie social, ou n’osent pas entreprendre de nouvelles choses.

Les hormones sont en grande partie responsables de l’anxiété à la ménopause. La diminution de la production de progestérone est une caractéristique de la première phase de la ménopause appelée péri-ménopause. Or les hormones d’œstrogènes jouent un rôle important dans la gestion des activités chimiques de votre cerveau. Lorsque le taux d’œstrogènes est élevé, vous vous sentez bien. Lorsque les niveaux baissent, un certain nombre de symptômes tels que la mauvaise humeur et l’anxiété peuvent se manifester.

Ces fluctuations hormonales peuvent entraîner des symptômes prémenstruels qui s’aggravent au cours de la semaine précédant chaque période menstruelle. D’autres symptômes psychologiques, tels que la mauvaise humeur, peuvent également être présents, ainsi que des symptômes physiques tels que douleurs liées aux règles, les ballonnements ou la sensibilité des seins.

 

Quels sont les solutions naturelles pour lutter contre l’anxiété ?

 

Si vous souffrez d’anxiété en phase péri-ménopause, votre médecin peut vous prescrire plusieurs traitements conventionnels. Il s’agit notamment de médicaments antidépresseurs, de sédatifs ou le traitement hormonal substitutif de la ménopause (THS).

Il existe également en parallèle des solutions naturelles pour traiter l’anxiété ou l’agitation intérieure pendant la ménopause.

  • Techniques de relaxation – le yoga, la méditation et les exercices de respiration. Le fait de pouvoir calmer votre corps et votre esprit peut réduire considérablement la gravité ou la fréquence des crises d’angoisse
  • Un mode de vie sain – une alimentation et un mode de vie sains peuvent avoir un impact significatif sur la façon dont vous vous sentez. Réduisez la quantité de caféine en utilisant un substitut de café bio sans caféine comme Bambu®
  • La valériane, le houblon et la passiflore sont des plantes qui apaisent le stress léger, les symptômes d’anxiété, la santé mentale et le bien-être psychologique
  • La sauge est une plante qui permet de réguler le système hormonal féminin et donc d’améliorer le bien-être des femmes. Les comprimés Menosan vous aident à traverser la phase délicate de péri-ménopause.

Écrit par Coralie Lerch


Santé au féminin
Partager :