Immunité

Partager :

Renforcer son système immunitaire naturellement en adoptant le bon mode de vie

Il y a encore beaucoup de choses que nous ne savons pas sur les défenses immunitaires, tant leurs fonctions sont variées et imbriquées les unes dans les autres. Le rôle d'un mode de vie sain, de l'exercice physique et de l'alimentation, du stress, de l'âge et d'autres facteurs est étudié par des chercheurs du monde entier. Même si les interactions entre les différents éléments ne sont pas encore clarifiées, il est certain que respecter les principes d'une bonne hygiène de vie est le meilleur moyen de renforcer votre système immunitaire.

Que faire pour renforcer mon système immunitaire à la maison et au travail?

  • Lavez-vous les mains régulièrement et plusieurs fois par jour avec de l’eau et du savon. Cela ne renforce certes pas directement les défenses immunitaires, mais vous évite de vous infecter avec des agents pathogènes que vous rencontrez sur des surfaces. Les téléphones portables, claviers et poignées de portes sont source d’infections dites transmises par contact indirect. C’est ainsi que se transmettent des virus et bactéries capables de survivre dans l’environnement pendant un certain temps, dont les virus influenza (virus de la grippe), les virus de l’hépatite et les salmonelles. Pensez aussi à nettoyer vos ongles, dans lesquels une couche peut s’incruster et contenir aussi des agents pathogènes.
  • Si vous êtes enrhumé, éternuez ou toussez dans le coude et non dans la main ou dans un mouchoir. Pour vous moucher, utilisez des mouchoirs à usage unique qu’il faut ensuite jeter à la poubelle immédiatement. Ne laissez pas traîner des mouchoirs usagés. Lavez-vous les mains aussi après vous être mouché le nez.
  • Veillez à créer le bon climat intérieur. Trop sec, l’air va causer le dessèchement des muqueuses du nez et du pharynx. Les agents pathogènes pourront alors pénétrer plus facilement dans le corps. Les virus de la grippe survivent plus longtemps dans l’air s’il est sec. Le taux d’humidité de l’air idéal se situe entre 40 et 60 %. Si besoin, utilisez des humidificateurs d’air. Mais attention : tous les appareils ne se valent pas tous – certains ne font que renvoyer les bactéries dans la pièce.
  • Veillez à la propreté et à l’hygiène – à la maison et au travail. Créez de bonnes conditions pour une défense immunitaire en bonne santé.
  • Aérez régulièrement – brièvement mais à fond, par exemple en ouvrant des fenêtres qui se font face. Ce n’est pas pour rien que l’hiver est la saison des refroidissements, lorsque nous passons plus de temps dans des pièces aux fenêtres fermées. C’est ainsi que les germes se transmettent au sein de la famille ou parmi les collègues.

Quelles activités pratiquer pour renforcer le système immunitaire ?

  • L’exercice physique régulier est le meilleur moyen de maintenir un poids corporel sain, de garder le cœur et la circulation sanguine en forme, tout en augmentant la résistance au stress
  • Un entraînement modéré en mouvement en plein air est suffisant pour cela : 30 à 40 minutes par jour, si possible tous les jours et par tous les temps. La marche, que vous l’appeliez Walking ou promenade, convient très bien, tout en ménageant les articulations. Marchez de préférence à une allure soutenue, mais sans vous surmener.
  • Les sports d’endurance comme le vélo, les randonnées, le jogging ou la natation sont aussi des activités idéales.
  • L’activité physique en plein air permet de pallier une carence en vitamine D. Même quand le soleil ne brille pas, les rayons UV traversent la peau (non recouverte par des vêtements).
  • N’hésitez pas à pratiquer votre activité physique par temps maussade, frais ou humide : vos muqueuses des voies respiratoires seront humidifiées et votre système immunitaire vous remerciera. Comme on le dit si bien: «Il n’y a pas de mauvais temps, seulement des vêtements inadaptés.»
  • Si l’activité de plein air n’est pas possible du tout, un peu d’exercice sur le vélo d’appartement ou un tour à la salle de gym le soir après le travail produit aussi un effet positif sur les défenses immunitaires, le poids, la force musculaire et l’endurance.
  • Utilisées régulièrement, les soins Kneipp apportent un soutien à long terme au système immunitaire. Vous pouvez aussi marcher dans l’eau à la maison, dans votre baignoire.
  • Aller au sauna régulièrement, à peu près deux fois par semaine, peut aussi aider votre système immunitaire. Les effets les plus importants résident alors dans la détente qui permet de réduire le stress et d’humidifier les muqueuses. Mais consulter votre médecin au préalable. Il convient d’être prudent par exemple en cas d’asthme, de BPCO (à cause du risque d’infection accru), en cas de problèmes circulatoires, d’une tendance aux vertiges et dans tous les cas en présence d’infections, refroidissements et fièvres aigus.
  • Ne pousser pas vos limites physiques trop loin : Trop de sport peut provoquer un stress négatif et affaiblir temporairement le système immunitaire. En forçant trop, on obtient le contraire de l’effet recherché et se rend encore plus vulnérable aux infections.

Quelles sont les pratiques d’hygiène de vie bénéfique pour mon système immunitaire?

En plus de l’exercice physique, il y a encore d’autres facteurs du mode de vie aux répercussions claires sur la force des défenses immunitaires de votre corps.

  • Dormez suffisamment : Les cellules immunitaires dont notre corps a besoin pour combattre les virus et bactéries se renouvellent pendant notre sommeil. Cela explique pourquoi un sommeil suffisant favorise le système immunitaire. Mais les individus ont besoin de plus ou moins de sommeil en fonction des personnes. En général, les besoins de chacun se situent entre six et huit heures par nuit.
  • Le stress produit un effet similaire au manque de sommeil. En cas de stress, de fatigue, d’épuisement permanent et en étant sans cesse sous tension, le système immunitaire va souffrir. En concertation avec votre responsable, cherchez des moyens afin de surmonter au mieux les périodes stressantes et de surcharge de travail. S’il y a du stress au sein de la famille, cherchez-en les causes, parlez avec votre partenaire, demandez conseil auprès de vos amis proches.
  • Adoptez une alimentation de qualité, variée et avec une part élevée de fruits et légumes. Buvez suffisamment d’eau. Plus d’information sur notre article dédié à l’alimentation à privilégier pour protéger son système immunitaire.
  • Ne fumez pas ! Saviez-vous que la fumée d’une cigarette contient environ 4800 substances chimiques ? La nicotine addictive n’en est qu’une parmi d’autres. Il a été prouvé qu’environ 90 de ces substances sont cancérigènes, dont certaines que l’on ne consommerait pas sciemment : de l’arsenic, du plomb et du benzène, du formaldéhyde ou des nitrosamines. Fumer nuit massivement à votre santé. Parmi les conséquences possibles figurent entre autres la BPCO, le cancer du poumon et d’autres tumeurs malignes, l’emphysème pulmonaire, les leucémies et des altérations génétiques.
  • L’abus d’alcool provoque des conséquences physiques et psychiques graves. L’alcool produit un effet d’affaiblissement sur le système immunitaire. Les globules blancs, notamment les cellules dites phagocytes, qui attaquent immédiatement les intrus nocifs, sont fortement freinés par la présence d’alcool dans le sang.
  • La bonne nouvelle : L’amour renforce le système immunitaire ! Quand deux personnes se tournent affectueusement l’une vers l’autre, qu’elles s’embrassent et se blottissent l’une contre l’autre, cela libère l’hormone ocytocine qui inhibe le cortisol, l’hormone du stress.

Sources:

Deutsches Ärzteblatt

Harvard Health

Penn Medicine

Pharmazeutische Zeitung


Écrit par Aline Verner


Immunité

Partager :