Santé au masculin

Partager :

Zoom sur la santé des hommes à l’occasion du “movember”

Les hommes prennent généralement moins soin de leur santé que les femmes. Et pourtant de nombreuses maladies leurs sont spécifiques et nécessitent une attention particulière. C’est pour combler ce manque de reconnaissance que le « movember » a été créé, et que la journée internationale des hommes a été mise en place le 19 Novembre. C’est le moment désigné pour se sensibiliser à ces problèmes avec A. Vogel.

Le « movember » est le moment opportun pour sensibiliser sur la santé des hommes. Tirant son nom de la contraction de « moustache » et de « november », ce mouvement qui a lieu tous les mois de novembre cherche à sensibiliser les hommes à propos de leur santé. Ce qui coïncide bien avec la journée internationale de l’homme le 19 novembre !

Les hommes sont moins conscients de leurs risques que les femmes

Le but du movember est de sensibiliser les hommes à propos des problèmes de santé qui leur sont spécifiques. En effet, les femmes sont généralement mieux informées par rapport aux problèmes de santé qui leurs sont spécifiques (règles douloureuses, syndrome pré-menstruel, ménopause…) et aux maladies qu’elles risquent de contracter (herpès, infections urinaires, endométriose, voire cancer du sein ou cancer du col de l’utérus…).

Chez les hommes au contraire la santé semble moins priorisée, et ce genre de problèmes liés à la reproduction et à l’intimité restent encore largement tabou. Pourtant les problèmes d’infections, d’impuissance ou d’hypertrophie bénigne de la prostate touchent de nombreux hommes. Sans oublier les cancers de la prostate et des testicules, qui, s’ils ne sont pas si communs, représentent un risque réel.

Traiter les problèmes de santé spécifiques aux hommes

Cependant ces problèmes doivent être plus connus et reconnus. Non seulement parce qu’ils doivent être pris au sérieux, mais aussi parce qu’ils sont mieux traités s’ils sont repérés de manière précoce. D’où l’intérêt pour les hommes de connaître leurs risques médicaux et de faire tout ce qui est nécessaire. Malgré le blocage que peuvent provoquer ces sujets, il est important de consulter son médecin quand la situation l’indique, car des solutions et des traitements existent.

En effet, une surveillance médicale régulière, notamment à partir d’un certain âge, permet de déceler et de traiter à temps ces problèmes, et notamment les cancers liés à l’intimité masculine. Quand à l’hypertrophie bénigne de la prostate, la prise de compléments alimentaires, notamment le prostasan® 100% naturel à base de sabal, permet de réduire les effets de l’HBP sur les fonctions urinaires et reproductives.

Vous voilà prévenu ! Les hommes aussi doivent veiller plus spécifiquement à leur santé !


Écrit par Romain Berthommier


Santé au masculin

Partager :