Alimentation

Partager :

Comment composer un goûter équilibré et sain ?

Souvent toléré uniquement pour les enfants, le goûter est rarement considéré comme un vrai repas. Il a même souvent été catalogué comme un anti-régime et vous avez sans doute déjà culpabilisé d’en prendre un. Cependant la petite collation de fin d’après-midi n’a pas que des désavantages et peut même s’avérer bénéfique si vous choisissez des aliments sains et naturels ! A. Vogel vous apprend à bien composer votre goûter équilibré !

Arrivant en fin d’après-midi, le goûter est généralement le moment pour les petits (et les moins petits !) de se faire plaisir avant le dîner. Cependant il est plus considéré comme un moment de grignotage que comme un repas à part entière, et beaucoup d’adultes préfèrent s’en passer.

Pourtant, ce petit en-cas peut être parfaitement sain et bénéfique, que ce soit pour les enfants, les adolescents, les personnes âgées, les femmes enceintes ou allaitantes et même n’importe quelle personne ! L’essentiel est qu’il soit pris et composé de la bonne manière !

En effet ce petit repas doit être pris au bon moment et comporter les bons aliments pour avoir parfaitement sa place dans le programme nutritif de la journée. Il doit par exemple notamment être à la fois léger et nourrissant, tout en se trouvant à bonne distance entre le déjeuner et le dîner. Voici la marche à suivre.

Comment bien prendre son goûter ?

La question peut paraître ridicule mais elle a son importance puisque s’il est bien « ritualisé » le goûter est un allié précieux contre le grignotage. En effet, en venant couper le jeûne entre le déjeuner et le diner, le goûter permet d’éviter le grignotage mais aussi d’éviter d’avoir trop faim et de trop manger au dîner. Bien que n’ayant pas le statut d’un repas « principal », le goûter n’est donc pas à négliger aussi bien pour l’enfant que pour l’adulte.

Réservez au goûter un moment donné : Lorsque vous prenez votre goûter vous ne devez faire que ça, même pour seulement cinq minutes. Ne mangez pas devant votre ordinateur, devant votre télé, ou dans les transports en commun par exemple, et prenez le temps de vous mettre à table. De cette manière vous faites une distinction nette entre le goûter et le grignotage, et vous profitez mieux de ce que vous mangez.

Choisissez bien l’horaire du goûter : Le moment du goûter doit également être soigneusement choisi, afin d’avoir encore faim au moment du dîner, et ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle aussi « quatre-heures » ! Dans l’idéal, il faut le prendre trois à quatre heures avant le dîner pour être sûr d’avoir encore faim. Le prendre juste après la sortie du travail ou de l’école est donc idéal. Cela permet de couper l’attente du dernier repas de la journée et d’éviter les petites faims incontrôlées.

Maintenant que vous savez comment bien prendre votre goûter, vous n’avez plus de raison de culpabiliser de prendre cette pause gourmande ! Même si vous devez encore apprendre ce que vous devez manger…

Quels aliments éviter au gouter ?

Maintenant vous savez que prendre un goûter n’est pas mauvais en soi, mais encore faut-il éviter les mauvais aliments. Quels sont-ils ? Petit tour d’horizon des aliments que petits et grands ne devraient pas prendre au goûter.

Les sodas : Grands classiques du goûter, les sodas sont pourtant à fuir car ils sont excessivement sucrés et d’une qualité nutritive très pauvre. De plus ils favorisent l’embonpoint et menacent gravement le foie lorsque leur consommation est trop élevée.

Les pâtisseries industrielles : Autres grandes incontournables du goûter, les pâtisseries de fabrication industrielle ne doivent pas entrer dans la composition d’un en-cas équilibré. En effet, ces dernières sont grasses, sucrées et bourrées d’additifs en tous genres.

Les pâtes à tartiner industrielles : Souvent fabriquées à base d’huile de palme, les pâtes à tartiner industrielles sont particulièrement grasses et caloriques, pour une valeur nutritive quasi-inexistante. Adultes et enfants doivent donc s’en abstenir.

Les sucreries : Bonbons, chocolats, caramels… autant de douceurs que l’on peut être tenté de consommer au goûter, mais qu’il faudra savoir éviter. Elles ne sont pas rassasiantes et leur richesse en sucre favorisera l’embonpoint et les soucis de santé en tous genres.

Bien sûr il ne s’agit pas de se priver de ces aliments à vie, mais leur consommation doit rester exceptionnelle. Pourquoi ne pas par exemple les réserver au traditionnel goûter d’anniversaire ? Pour une fois dans l’année, vous pourrez bien faire une exception !

Quels aliments privilégier au goûter ?

Le goûter doit avant tout rester une pause plaisir, ce qui n’a rien d’incompatible avec le fait qu’il soit équilibré ! De nombreux aliments peuvent entrer dans la composition d’un goûter équilibré, sain et délicieux :

Un fruit : Quoi de mieux qu’un gros fruit (pomme, banane, mangue) ou plusieurs petits fruits (fraises, clémentines, raisins) pour faire le plein de vitamines et d’oligo-éléments tout en se rassasiant vite grâce à leurs fibres ? Ils sont tous également relativement peu caloriques et riches en eau. De quoi se faire plaisir de manière saine !

Des fruits secs oléagineux : Eux aussi particulièrement riches en fibres et en bons nutriments, les fruits secs oléagineux au naturel comme les amandes, les noix de macadamia ou les pistaches viennent agréablement agrémenter le goûter. Le tout pour un supplément tonique et diététique !

Un yaourt : Qu’il soit fait à partir de lait végétal ou animal, un bon yaourt vous fait profiter de bons nutriments, notamment protéines et vitamines. Privilégiez-le nature et sans sucres ajoutés à tout prix, quitte à y incorporer votre portion de fruits pour lui donner plus de goût.

Un gâteau maison ou du pain complet : Les gâteaux ne sont pas totalement interdits pour le goûter, mais il faut que ces derniers soient faits maison. Il existe heureusement de nombreuses recettes permettant de les faire de manière saine, notamment en utilisant du Bambu®. Vous pouvez également vous tourner vers une tranche de pain complet, bien pourvu en fibres et en bons sucres lents.

Une boisson saine : Eau plate ou gazeuse, infusion, thé, jus de fruits bio ou lait végétal (sans sucre ajouté)… les options sont nombreuses et healthy pour se désaltérer et s’hydrater de manière saine et savoureuse. Vous pouvez également y ajouter un peut d’extrait de plante fraîche d’artichaut ou de chardon-marie pour faciliter votre transit.

Le goûter est la parfaite occasion pour se recharger et bien profiter de la fin de sa journée de manière saine et douce tout en se faisant plaisir ! Finie la culpabilité, profitez d’un bon goûter pour être en parfaite santé !


Écrit par Romain Berthommier

Tags :  en-cas gouter quatre-heures


Alimentation

Partager :