Stress et moral

Partager :

5 conseils pour lutter contre la dépression

La dépression est une véritable maladie qui peut être particulièrement handicapante. Il faut donc faire le nécessaire pour l’éviter, ou limiter son emprise. A. Vogel vous propose son programme pour organiser votre journée anti-dépression, à appliquer jour après jour pour se préserver et lutter contre elle.

Contrairement aux baisses de moral passagères, que chacun connait et qui font partie du cours normal de la vie, la dépression est une véritable maladie qui peut durer des semaines, des mois voire des années, et qui doit être prise au sérieux. Chaque personne qui en souffre peut la vivre différemment, mais elle se manifeste généralement par ces symptômes :

  • une baisse de moral continue et prolongée, pouvant déboucher sur des pensées suicidaires
  • une perte d’intérêt pour les activités du quotidien, même les plus valorisantes
  • des troubles du sommeil et de l’alimentation

La dépression menace donc particulièrement la vie quotidienne des personnes touchées, impactant leur travail, leurs relations sociales, leurs activités personnelles… Formant au passage un cercle vicieux s’autoalimentant. Briser le cycle n’est pas une mince affaire, mais quelques conseils à suivre chaque jour peuvent aider à lutter contre la dépression s’en sortir.

Conseil n°1 : Reconnaître le problème

Admettre le problème est un prérequis indispensable. Bien sûr il s’agit d’une prise de conscience difficile, notamment en raison du stigma qui pèse encore sur la dépression. Cela permet cependant de prendre les bonnes mesures aussi bien sur le long terme (en cherchant un traitement) qu’au quotidien.

Il faut donc réussir à admettre son état et reconnaître que des mesures s’imposent. Comme celle de faire tout ce qui est possible pour ne pas laisser la situation telle quelle !

Conseil n°2 : Reprendre le contrôle

Ce conseil est plus facile à donner qu’à suivre, sachant que la dépression est une condition particulièrement épuisante et démoralisante. Il s’agit alors de trouver la force de reprendre des décisions pour briser ce sentiment de perte de contrôle !

Il ne s’agit pas forcément de réaliser directement de grandes choses, mais trouver sa capacité à décider de certains éléments du quotidien (que manger par exemple) peut déjà permettre de se raccrocher à quelque chose. Il faut se fixer des objectifs atteignables, mais sans s’imposer de délais pour l’atteindre.

Conseil n°3 : Ne pas rester seul

En raison de la stigmatisation qui pèse sur la dépression, les personnes dépressives restent souvent seules. Cela entretient d’ailleurs leur état, les pensées négatives s’autoalimentant. En cas de dépression il faut donc éviter de rester seul et échanger avec des personnes qui réagiront correctement, proches ou professionnels de santé.

En effet, toute compagnie n’est pas forcément adaptée. Il faut à la fois éviter les personnes qui pourraient elles aussi alimenter les idées noires, mais aussi celles qui, en minimisant le problème, risquent de provoquer plus de culpabilité. L’idéal est de trouver des personnes à l’écoute qui aideront à se concentrer sur le positif en douceur.

Conseil n°4 : se focaliser sur le positif

Là aussi plus facile à dire qu’à faire, puisque la dépression est le contraire de « penser positif ». Se focaliser sur les points positifs, même ceux qui peuvent paraître insignifiants, est déjà d’une grande aide.

Qu’il s’agisse de penser à des souvenirs positifs, d’apprécier des moments avec quelqu’un (conseil n°3) ou ce qui est fait pour soi (conseil n°2), il faut se concentrer sur ce qui peut améliorer l’état d’esprit. Cela permet de se sentir mieux et de rompre la spirale de la dépression.

Conseil n°5 : Prendre soin de soi

La dépression n’aide pas à se valoriser, c’est un euphémisme, mais prendre du temps pour soi permet justement de se sentir mieux. Idéalement il faut déjà commencer par s’alimenter suffisamment et correctement, avec des produits frais, bien dormir, au besoin en s’aidant de la passiflore pour un bon sommeil, et pratiquer une activité physique pour soutenir son moral.

Prendre soin de soi cela veut aussi dire avoir recours aux aides disponibles. Par exemple le millepertuis est une plante dont l’efficacité a été prouvée contre la dépression légère ou modérée. Enfin surtout consulter un médecin ou un spécialiste n’est pas un signe de faiblesse mais au contraire le meilleur moyen de prendre soin de soi et de sa santé.

motivation_tonus_naturel


Écrit par Romain Berthommier

Tags :  dépression déprime moral


Stress et moral

Partager :