Stress et moral

Partager :

Les bons gestes pour éviter la dépression saisonnière cette année!

Éviter la dépression saisonnière

Vous vous sentez fatiguée depuis quelques semaines et vous n’avez pas le moral? Vous manquez d’énergie et le moindre effort vous semble insurmontable? Dans ce cas, vous souffrez peut-être de dépression saisonnière. Ce phénomène, typique de l’automne et de l’hiver est dû au changement de saison. Mais il n’est pas une fatalité. Il existe des solutions pour retrouver sa motivation et son enthousiasme. Découvrez nos conseils!

Qu’est-ce que la dépression saisonnière?

La dépression saisonnière, ou trouble affectif saisonnier, est liée au changement de saison et au manque de luminosité. Sans surprise, cette dépression touche surtout les pays nordiques (3 à 10% de la population adulte) et les femmes. Dans la plupart des cas, les symptômes commencent à l’automne et se poursuivent durant les mois d’hiver. La dépression saisonnière ne doit pas être confondue avec le blues hivernal. Une dépression saisonnière survient chaque année, durant au moins 2 années consécutives.

Il peut arriver que certaines personnes souffrent de dépression saisonnière au printemps ou au début de l’été. Dans ce cas, à l’inverse de la dépression saisonnière hivernale, les causes peuvent être la (trop) forte luminosité ou la chaleur.

Comment éviter la dépression saisonnière?

A moins de vous exiler sous les tropiques 6 mois par an, vous n’avez pas d’autre choix que de supporter l’automne et l’hiver! Mais il existe des solutions pour limiter les effets du manque de soleil. Voilà quelques trucs et astuces pour retrouver du tonus en hiver et garder le moral :

  • Laissez entrer la lumière : lorsque vous vous réveillez, ouvrez les rideaux et les volets pour laisser passer un maximum de lumière naturelle. Si cela ne suffit pas, vous pouvez essayer la luminothérapie.
  • Faites de l’exercice : obligez-vous tous les jours à faire au moins une heure de marche dehors lorsqu’il fait clair. Cela permet de vous aérer l’esprit, mais aussi de profiter de la luminosité naturelle.
  • Mangez bien : durant l’hiver, on a tous tendance à manger un peu plus gras. Ne vous laissez pas aller. Non seulement, ce n’est pas bon pour votre ligne, mais c’est aussi nocif pour votre organisme. Les aliments gras et riches en sucre favorisent la dépression. Tournez-vous vers des recettes saines !
  • Faites-vous aider par les plantes : le millepertuis est une plante qui entretient la bonne humeur. Un comprimé de millepertuis deux fois par jour contribue à l’équilibre émotionnel et au bien-être mental.
  • Misez sur la vitamine D : la vitamine D est fabriquée naturellement par le corps sous l’effet des rayons du soleil. Mais en hiver, lorsque le soleil manque, de nombreuses personnes souffrent de carence en vitamine D. Une cure de vitamine D n’est donc pas un luxe!
  • Buvez : en hiver, la sensation de soif se fait moins ressentir. Pourtant, il est essentiel de boire au moins 1,5 litre par jour. Commencez la journée avec Bambu, un substitut de café à base de fruits et céréales torréfiées. Parfait pour bien s’hydrater dès le réveil avec une boisson chaude et saine!
  • Si les symptômes de la dépression saisonnière persistent, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

 


Écrit par Marie Hueber

Tags :  blues hivernal dépression saisonnière dépression saisonnière automne dépression saisonnière hiver dépression saisonnière hivernale dépression saisonnière traitement dépressions saisonnières la dépression saisonnière millepertuis


Stress et moral

Partager :